Archives de Catégorie: La bonne cuisine est honnête, sincère et simple

Madeleines, natures et fourrées

DSCN8517

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé les madeleines. Un Noël lointain, ma sœur m’avait offert un coffret contenant trois livres de recettes, dont un de madeleines de toutes sortes, sucrées et salées.

Je n’avais pas tardé à tenter une ou deux recettes, mais j’avais eu la désagréable surprise de constater que mes madeleines n’avaient pas eu cette bosse qui les rendent si caractéristiques.

Il y a peu, je suis tombée sur une recette, via le blog Royal Chill, façon madeleines de Commercy, et je me suis dit que c’était l’occasion de tester de nouveau. Je me suis donc mise aux fourneaux.

***

Ingrédients:

  • 2 œufs
  • 1 jaune d’œuf
  • 100 g de sucre
  • 120 g de farine
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique
  • 100 g de beurre demi-sel
  • De la vanille en poudre
  • Pour le fourrage: selon ses envies (pâte à tartiner, confiture, caramel, etc.)

Instructions:

Dans un récipient, fouetter les œufs, le jaune d’œuf et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Y ajouter la farine et la levure chimique en mélangeant bien pour éviter tout grumeau.

Faire fondre le beurre au micro-ondes ou au bain-marie et l’ajouter à la préparation.

Laisser reposer la pâte au frais pendant 2h minimum.

Préchauffer le four à 190°C.

Remplir les moules à madeleines (les beurrer si nécessaire) au 3/4, incorporer l’éventuel fourrage bien au milieu (confiture, pâte à tartiner, etc.) et ajouter une couche de pâte à madeleine (attention de ne pas trop les remplir pour éviter les débordements au moment de la cuisson).

Enfourner pour 13 minutes à 190°C, sur une grille à mi-hauteur.

***

Verdict: de belles bosses sur mes madeleines! Cette fois, essai réussi!

DSCN8518

J’ai pu faire une petite vingtaine de madeleines, natures, fourrées confiture et pâte à tartiner. De quoi satisfaire toutes les envies!

***

Bonne dégustation!

Brownie aux caramels au beurre salé

Je reste dans la thématique cuisine pour ce nouvel article car j’avais très envie de parler « chocolat »! Ca vous dit?!

Le week-end dernier, je fêtais mon 28ème anniversaire. Une année de plus qui me rapproche de la critique trentaine! Mais qu’à cela ne tienne, l’occasion était là de recevoir les amies et de préparer un gâteau d’anniversaire à la bonne franquette: un brownie aux caramels au beurre salé (miam!).

***

Ingrédients:

  • 180 g de chocolat
  • 150 g de beurre + pour le moule
  • 90 g de farine
  • 3 œufs
  • 150 g de sucre
  • 1 (ou 1 et demie) cuillère à café d’extrait de vanille
  • Des cerneaux de noix
  • Des caramels au beurre salé
  • Eventuellement des morceaux de chocolat de votre choix
  • 1 pincée de sel

Instructions:

  • Préchauffer le four à 180°C (th.6).
  • Faire fondre le chocolat dans une casserole, puis y laisser fondre le beurre.
  • Beurrer le moule et le tapisser d’un peu de farine.
  • Hacher les noix ou les piler. Hacher les caramels à l’aide d’un couteau. Mélanger les noix, les morceaux de caramels (et les morceaux de chocolat si vous en ajoutez). Réserver.
  • Battre les œufs avec le sucre et une cuillère à café de vanille jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  • Y verser le chocolat fondu, puis la farine et le sel.
  • Ajouter le mélange noix-caramels.
  • Mélanger l’ensemble et verser la préparation dans le moule beurré et fariné.
  • Enfourner le brownie pendant 30 minutes environ.

Une fois prêt, le brownie est à savourer selon vos envies: servi avec de la crème anglaise, accompagné d’une boule de glace, etc.

J’ai décoré le mien de fleurs en pâte d’amande rose et d’un peu de crayon rose pailleté. (Je pensais faire un beau décor digne d’un gâteau d’anniversaire, mais j’avoue: coup de flemme!)

Mon brownie est resté bien fondant après cuisson, ce qui n’en était que meilleur! On avait donc le fondant du chocolat, le moelleux du caramel et le croquant des noix.

Verdict: mes invitées étaient conquises!!!

DSCN7704

***

Bonne dégustation!

Atelier Cook & Go

Voilà bientôt un an que je suis abonnée à la Little Box et j’avais reçu un bon pour participer à un atelier Cook & Go.

Au début, je n’ai pas tilté sur le « Go ». Je pensais qu’il s’agissait d’un cours de cuisine où nous allions préparer une recette et la goûter sur place. Mais en me rendant sur leur site Internet, j’ai compris le « truc »! Nous cuisinons un repas complet (entrée-plat-dessert) et repartons avec pour le déguster tranquillement chez nous!

J’adore ce concept! En plus, ils proposent plusieurs ateliers par mois sur divers thèmes, et il est possible de cuisiner pour un nombre de personnes choisies.

Le bon étant valable jusqu’à la fin de l’année, en semaine, et sachant que je vais incessamment sous peu être très occupée, je me suis dit qu’il fallait que je fasse fissa.

Le mois dernier, j’ai repéré l’atelier « Pas envie de rentrer! » avec des recettes plutôt simples mais qui me tentaient bien.

Pas envie de rentrer!

29 € 1 participant / 1 couvert

Cook & Go a 3 adresses à Paris. J’ai choisi la plus proche de chez moi, dans le IXème, métro Cadet. La boutique est décoré sobrement, dans les tons rouge et blanc. Un grand plan de travail occupe tout le centre. Chacun des participants est réparti tout autour, 2 chefs nous encadrent: Arnaud et Guillaume.

2013-09-26 16.58.08 2013-09-26 19.01.56

Nous attaquons par l’entrée: un gaspacho de tomates façon île flottante. Donc un gaspacho de tomates décoré de quenelles à la manière d’une île flottante, mais aromatisées aux herbes et à la chlorophylle.

DSCN7685

Nous poursuivons par des nems de saumon aux saveurs asiatiques, condiment à l’avocat. Saumon frais mariné dans de la citronnelle et du gingembre.

DSCN7687

Nous terminons par un mystery cake (ou magic cake) au chocolat à la cannelle. Pour réaliser ce gâteau, il faut deux appareils: un moelleux au chocolat, et un flan. Le contenant est d’abord rempli du moelleux, puis du flan. A la cuisson, les deux vont s’inverser, sans se mélanger. On retrouvera donc le moelleux au-dessus, le flan en-dessous!

DSCN7696

L’atelier permet donc d’apprendre des recettes, surtout que nous les retrouvons par écrit sur le site Internet. Mais j’ai regretté que nous n’apprenions pas spécialement de gestes techniques. Arnaud nous a montré comment tailler un morceau de gingembre ou comment réaliser les quenelles, mais il me manquait quelque chose.

Le travail était assez mâché, beaucoup d’ingrédients étaient déjà préparés, je suppose pour gagner du temps (l’atelier a tout de même duré 2 heures).

Et j’ai été déçue par l’ambiance. J’imaginais un cours convivial. Arnaud y mettait du sien, mais les autres participants n’étaient pas tous de bonne composition. Bref, je trouvais que ça restait tendu.

Durant la réalisation des recettes, j’ai apprécié que le chef nous fasse goûter le chocolat à la cannelle utilisé pour le gâteau et un vin blanc conseillé pour accompagner ce repas (sans obligation d’achat, bien entendu!).
Et il nous indiquait des suggestions pour présenter chaque plat.

A chaque fois, le repas préparé est conditionné dans un Tupperware ou une barquette en alu et est réservé au frigo.

A la fin de la prestation, le chef nous prépare notre petit sac contenant nos plats, un papier nous indiquant les temps de cuisson ou de réchauffage et un magnet « I ♥ Cook & Go ».

DSCN7679

Le soir venu, j’ai donc pu savourer mes plats. J’ai trouvé qu’il y avait trop d’ail dans le gaspacho. Si je le refais, je sais que j’en mettrais moins. Les nems étaient délicieux; par contre, j’ai toujours un peu de mal avec l’avocat. Le gâteau n’était pas mauvais mais soit je n’avais plus très faim, soit il y avait quelque chose qui me dérangeait, mais je ne l’ai pas apprécié autant que je l’aurais pensé (moi, la grande fana de gâteaux!).

En conclusion: bilan mitigé pour cet atelier Cook & Go. Je retiens surtout le moyen de choper des idées recettes.

Cook & Go, 69 rue La Fayette, 75009 Paris, M°Cadet.

Tartes fines aux tomates confites

Lors de la saison estivale, et notamment lorsqu’il fait chaud, je n’ai ni le courage, ni l’envie de cuisiner et de manger des plats trop chauds. Mes repas se résumeraient presque uniquement à engloutir des glaces de toutes sortes (en gourmande que je suis)!!!

Mais néanmoins, je sais faire des concessions et des efforts.
Récemment (et vu que les températures sont redescendus), je me suis donc attelée à réaliser des tartes fines aux tomates confites, dont la recette provenait d’un journal télé dans lequel Cyril Lignac glissait à une époque quelques bonnes et simples recettes.

***

Ingrédients (pour 4 personnes):

  • 1 rouleau de pâte feuilletée
  • 6 tomates
  • 4 brins de thym
  • 4 feuilles de basilic (facultatif)
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel, poivre (facultatif)

Instructions:

  • Préchauffer le four à 180°C (th.6).
  • Couper les tomates en quatre quartiers et les épépiner.
  • Les étaler, peau vers le fond, sur une plaque antiadhésive ou du papier sulfurisé.
  • Arroser les pétales de tomate avec l’huile d’olive et les saupoudrer de sucre et de sel.
  • Effeuiller le thym et parsemer ses feuilles sur les tomates.
  • Enfourner la plaque pendant 30 minutes.
  • Pendant ce temps, découper quatre disques dans la pâte feuilletée.
  • Les laisser sur le papier qui a servi à les emballer et les piquer à la fourchette.
  • Une fois cuits, répartir les pétales de tomates confites sur les disques.
  • Enfourner les tartelettes et les laisser cuire 30 minutes.
  • Les décorer avec les feuilles de basilic (facultatif).

***

La recette est ultra facile et rapide (sans compter les 2×30 minutes de cuisson). Et en plus, c’est léger et divinement bon!

Comme je n’avais pas prévu assez de tomates, j’ai rajouté une sauce tomate sur la pâte feuilletée.

Tartes fines aux tomates confites

Et j’ai aussi testé une version tomates-courgettes, toute aussi bonne!

Tartes fines tomates-courgettes

***

Bon appétit!!!

Muffins aux pépites de chocolat

A mes heures perdues, je me lance dans la cuisine, plus ou moins élaborée, selon le temps dont je dispose et la motivation qui m’anime!

Alors que j’expérimente tout juste le Couchsurfing (le fait de mettre/d’avoir gratuitement à disposition un canapé -ou autres-, dans le but de rencontrer du monde de tous horizons et partager), j’ai mis la main à la pâte en vue de ne pas arriver les mains vides chez mon hôte.

J’ai donc préparé des muffins aux pépites de chocolat qui seront idéaux au dessert ou pour le petit-déjeuner (ou pour caler un p’tit creux!).

***

Ingrédients:

  • 280 g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 2 œufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 100 g de beurre fondu (j’en ai mis un peu moins)
  • 15 cl de lait
  • 1 yaourt nature
  • 1 sachet de pépites de chocolat
  • beurre et farine pour les moules (si besoin)

Instructions:

  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Dans un saladier, mélangez la farine, la levure et le sel.
  • Dans un autre saladier, battez les œufs puis ajoutez le sucre en poudre et le sachet de sucre vanillé. Mélangez bien.
  • Versez le beurre préalablement fondu sur ce mélange sans cesser de remuer puis ajoutez le lait et le yaourt.
  • Incorporez-y le mélange farine-levure-sel, puis versez les pépites de chocolat. Mélangez le tout.
  • Beurrez et farinez le moule à muffins (si besoin, moi j’ai des moules en silicone).
  • Remplissez-le(s) avec la préparation.
  • Mettez à cuire les muffins au four 20 minutes.
  • Sortez-les et attendez 5 minutes avant de les démouler.
  • Une fois démoulés, les muffins sont prêts à être dégustés selon vos envies!

***

Bon appétit!!!

DSCN6201