« Les Beaux Jours »

Ce titre sonnait comme une promesse. En cette fin juin maussade, alors que nous devrions être en saison estivale, je me suis laissée happer par « Les Beaux Jours », un film de Marion Vernoux (ex-épouse de Jacques Audiard) mettant en scène Fanny Ardant et Laurent Lafitte, de la Comédie Française (un acteur que j’aime beaucoup).

L’histoire: Caroline a soixante ans. Elle travaillait en tant que dentiste mais vient tout juste d’être à la retraite, contrairement à son mari (interprété par Patrick Chesnais) qui continue d’exercer. Elle a deux grandes filles d’une trentaine d’années, s’occupe le mercredi de son petit-fils mais ne sait que faire du reste de son temps. Ses filles lui offrent un forfait découverte dans un centre d’animation pour « jeunes » retraités. Au programme: théâtre, poterie, informatique, etc. Caroline y rencontre Julien, l’animateur informatique, de 20 ans son cadet. Le film se base sur cette rencontre et l’histoire qui en naîtra. A savoir si elle perdurera, à vous d’aller le découvrir!

Le film a été tourné dans le Nord de la France, notamment à Calais, que j’ai reconnue dès la bande-annonce pour y être allée il y a 2 mois. J’ai trouvé les lumières de cette région magnifiques. La réalisatrice a su rendre une ambiance bien éloignée des préjugés que l’on a des régions du Nord. D’ailleurs, les affiches du film annoncent la couleur.

lbj1 lbj2

La bande-son a su aussi m’emporter. M’emporter, c’est le cas de le dire. Je ne connaissais pas la reprise de Sophie Hunger de « Le Vent nous portera » (Noir Désir), mais elle m’a entièrement conquise. Petit-clin d’œil aussi aux « Mots bleus » de Christophe.

L’histoire en elle-même n’est pas spécialement originale. Mais je me suis tout bêtement identifiée aux personnages, malgré la différence d’âge. Car une femme, à 20, 40 ou 60 ans, peut ressentir les mêmes émotions. Et cette proximité avec le personnage de Caroline (outre le fait qu’on porte le même prénom) m’a entraînée dans le film. J’étais complètement dedans.

Une fois de plus, j’ai été charmée par Laurent Lafitte et son interprétation. Pour moi, il est toujours juste quelque soit le rôle (ici, il est à l’opposé de son personnage d’Antoine dans « Les Petits Mouchoirs »).

« Les Beaux Jours » m’ont mis du baume au cœur. J’aime ressortir légère et le sourire aux lèvres d’une salle de ciné. Et là, ce fut le cas. Un bien beau film qui a illuminé ma fin de journée. La promesse était tenue.

Publicités

7 réponses à “« Les Beaux Jours »

  1. Un peu déçue pour ma part, j attendais énormément de ce film et j’ai eu du mal à faire mon deuil de l’idée que je m’en faisais…

  2. j’ai beaucoup aimé ce film et comme toi j’ai été conquise par la reprise de « Le Vent nous portera » de Noir Désir. Un très beau moment de cinéma pour moi 😉

  3. Malgré en avoir pas mal entendu parler, je n’ai pas du tout été tentée par cette histoire ..

Laissez votre commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s