Vous descendez?, de Nick Hornby

Vu la météo merveilleuse dont nous bénéficions depuis maintenant x semaines, la lecture constitue actuellement l’un de mes passe-temps favoris.

Je viens de terminer un bouquin de Nick Hornby, un auteur britannique, qui a déjà à son actif plusieurs romans et quelques prix littéraires.

Le titre: Vous descendez?

L’histoire, d’après la quatrième de couverture: « A Londres, le soir du Nouvel An, Martin, Maureen, Jess et J.J. décident d’en finir avec la vie. Comble de malchance, ils se retrouvent sur le toit du même immeuble… D’abord surpris, ils sentent leur détermination laisser place au doute. Les langues se délient, chacun raconte sa vie, ses déceptions. Et tandis que file la nuit, l’aube apporte au quatuor une planche de salut inespérée… »

La critique sur la quatrième de couverture: « De loin, ça pourrait ressembler à un conte sinistre, mais Nick Hornby change tout ce qu’il touche en rire. Le résultat est aussi inattendu qu’hilarant. » (Glamour)

Le sujet, de prime abord, n’est pas des plus agréables: le suicide. Mais malgré tout, il m’a interpellé. Et j’avais cru comprendre que Nick Hornby aimait traiter toutes sortes de sujets sur un ton (assez) humoristique. J’ai voulu savoir comment il s’y prenait.

Je n’irais pas jusqu’à dire comme Glamour que le roman est hilarant. Il m’a fait certes fait sourire, mais je n’étais pas non plus pliée de rire. A mon sens, le terme « hilarant » n’est pas le plus approprié. Par contre, « inattendu », oui.

Je ne voudrais pas dévoiler ce qui se passe dans le livre et donc, je vais éviter de trop en dire. Toujours est-il qu’on part de l’idée du suicide, pas franchement joyeuse (on peut bien le dire), et qu’au final, j’ai envie de dire qu’on en sort avec le sourire.

J’ai aimé l’histoire en elle-même, bien sûr. Et également la narration. L’auteur a choisi de faire intervenir chaque personnage tour à tour. Ainsi, tout le long du roman, Martin, Maureen, Jess et J.J. s’expriment l’un après l’autre. Le « je » est de rigueur pour chacun et selon le personnage, le style est adapté. Maureen est une quinquagénaire portée sur la religion. Quant à Jess, elle représente une jeunesse spontanée, n’ayant pas la langue dans sa poche: le style est par conséquent complètement différent! Ca les rend vivants, surtout qu’ils s’adressent constamment à nous, comme si nous faisions partie de l’histoire. Nous lecteurs, nous impliquons dans ce qui se passe, nous avons hâte d’en savoir plus, d’aller plus loin, nous aimerions les encourager.

Un des passages du livre qui pourrait résumer le tout: « […] parce que parfois ce sont des moments de ce genre, vraiment compliqués, captivants, qui vous aident à comprendre que les moments les plus difficiles contiennent pourtant des éléments qui vous rendent vivants. »

Le style Hornby m’a plu. Je lirai probablement d’autres de ses romans.

Et j’irai sûrement voir le film adapté du roman par Pascal Chaumeil (« L’Arnacoeur »), avec Pierce Brosnan et Toni Collette: « A Long Way Down », sortie prévue dans l’année…

Publicités

5 réponses à “Vous descendez?, de Nick Hornby

  1. J ne connaissais pas cet auteur mais tu me donnes très envie de le découvrir!
    Merci pour ce bel article!
    Bisous

  2. je ne connais pas cet auteur. A découvrir donc !!

  3. Bonjour !
    Je dois faire une courte analyse d’un extrait de ce roman, et je me demandais si vous pourriez me donner quelques pistes de réflexion, le message qu’il livre, enfin ce dont je dois absolument parler ? 🙂

Laissez votre commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s